Le Tramway 68 :

La ligne :


La ligne 68 reliant la Gare de l’Est (marché des Capucins) à Saint Pierre (entrée du cimetière) fut mise le 23 décembre 1893. Elle est l’aboutissement d’un projet envisagé à l’origine par MM Peyronnet et Sylvestre puis repris et modifié par la Compagnie du Chemin de Fer de l’Est Marseille (créé le 12 mars 1891).
L’idée était de joindre le Cimetière Saint Pierre au Centre Ville par une desserte directe et d’offrir une desserte aux habitants des quartiers Est une liaison directe pour le Centre Ville. Pour cela, un tunnel à voie double de 800 mètres de long devait être creusé sous la Plaine et débouché a l’extrémité du Boulevard Chave.La ligne à voie métrique (longueur 2970 mètres) fut exploitée à l’aide de locomotives à vapeur sans foyer tractant deux voitures à boggie mono – essieu. A la faillite le 2 mars 1904 de la Compagnie de l’Est – Marseille, l’exploitation de la ligne fut reprise par la CGFT. La ligne fut alors peu après transformée avec mise des voies à écartement normal, électrification (29 octobre 1904) et modification des terminus (boucle à Saint Pierre).
Entre 1943 et 1945, l’entrée du tunnel de Noailles sur le boulevard Chave fut élargie pour la pose d’une seconde voie.
Le 25 janvier 1960, au lendemain de la fermeture des lignes de Mazargues (22 par Michelet et 23 par Ste Anne au départ de la Préfecture), le 68 reste le seul exploité en tramway à Marseille, malgré divers projets, comme par exemple faire entrer des autobus dans le tunnel. Mais rien n’y fait et la ligne reste en tramway grâce au tunnel.
En 1966, sa modernisation est entreprise : vérification de la voûte du tunnel, pose des voies en tunnel sur plate – forme en béton, modification des lignes aériennes pour l’utilisation d’un pantographe à la place des trolleys à frottoir. L’aboutissement de cette rénovation est la mise en service en 1969 de 16 motrices PCC (premières d’entres elles livrées le 27 décembre 1968). Il eût peut être, en théorie du fait de l’existence des plaques latérales, une ligne de tramway 68 entre Noailles et la Gare de la Blancarde.
Entre 1980 et 1984, les rames PCC subissent une réfection totale et reçoivent la nouvelle livrée « flèche » du réseau. La gare de Noailles est également modifiée afin de connecter le tramway à la nouvelle ligne 2 du métro. L’ancienne gare de l’Est héberge à cette occasion un nouveau musée des transports, inauguré le 3 mars 1984 simultanément avec la nouvelle station de « Noailles » lors de l’ouverture du tronçon centrale du Métro 2.
Depuis 1904, cette ligne est considérée comme la meilleure du réseau avec un temps de parcours qui se maintient entre 10 et 15 minutes et une fréquence stable (6,4 voyageurs / kilomètre).
À certaines périodes – notamment l’entretien des rames et des rails – , le service du tramway 68 a été exploité en autobus. Lors de la réorganisation du réseau de nuit en septembre 1990, l’exploitation des PCC s’arrêtait à 21h (dernier départ de Noailles) pour laisser place, là aussi, aux autobus (Canebière Bourse – Saint Pierre).
Le tramway 68, à l’aide des motrices PCC, a effectué son dernier voyage commercial à 21h de Noailles le 8 janvier 2004. Une page de 110 ans d’histoire vient de se tourner.
Le tramway, moderne, reviendra en juillet 2007, en attendant ce sont les autobus qui prirent le relais dès le lendemain, en gardant plus ou moins les mêmes fréquences de passage.



Le Tunnel Chave - Noailles :


Ce tunnel d'une longueur d'environ 800 mètres fut construit en même temps que la ligne (fin XIXème siècle). Il permet ainsi aux tramways de l'époque (traction à vapeur) d'éviter les pentes abruptes de la colline Saint-Michel, entre la Gare de l'Est -Noailles- et le Boulevard Chave, qui représente un obstacle naturel entre ces deux points.
Dans un premier temps, la ligne était à l'écartement métrique. Elle fut transformée pour la voie normale lors de l'électrification de la ligne, en 1904.
La ligne a toujours été à double voie, seul un court tronçon de quelques dizaines de mètres, à l'entrée du tunnel Noailles, était à voie unique jusqu'en 1945.
Lors de sa construction, pour ne pas toucher aux bases des immeubles, il est décidé de construire le tunnel en suivant le profil des rues en surface. La légende locale veut que les équipes de chantiers aient attaqué sur deux fronts ce tunnel et eurent beaucoup de mal à se retrouver, d'où le profil tortueux.
Lors de la modernisation de la ligne, pour pouvoir être connectée à la future ligne 2 du métro, le terminus Noailles fut déplacé sous le Boulevard Garibaldi, au dessus de la station de métro. L'ancien terminus a servit de Galerie des Transports ainsiq u'à l'accès à la station de Métro. Lors de la modernisation du tramway, l'ancien tronçon a été réaménagé et est devenu un accès PMR et direct au tramway. De plus avec le gabarit imposant des nouvelles rames, le tunnel est passé de deux voies à une seule voie, et la ligne fut poussée jusqu'aux Caillols.

Plan et Horaires de la ligne :


Matéreil :


Plan des voies du tramway 68 avant sa fermeture :




Cliquez pour agrandir

Pour ce mois de novembre 2019, nous vous proposons ce Solaris Urbino IV, au terminus de la Fêve, sur la ligne 142.


Nous suivre sur les réseaux sociaux


Venez discuter et donnez votre avis sur le forum des transports marseillais

Association de sauvegarde de véhicules anciens marseillais

Forums de discussion sur les transports en communs de France et de Navarre.