Le métro :

Le réseau du métro est composé de deux lignes de Métro, couvrant principalement le nord-est/sud-est et le nord/sud .


plan du métro

L’historique du réseau Métro :


À l’image de la capitale, Marseille rêve dès le début du XXème siècle d’un métro aux performances identiques à celui de Paris.
De multiples projets sont présentés sans résultats :
• En 1918, par la Compagnie d’Electricité de Marseille
• En 1937, par la Société pour l’Etude du Chemin de Fer Métropolitain de Marseille
• En 1948, avec le projet Bardout-Trédé, proposant trois lignes
• En 1964 enfin, face à l’engorgement progressif du centre-ville, la RATVM entreprend l’étude d’une ligne souterraine de 7,4 km entre les Chartreux et le Rond-Point du Prado.
Le projet est alors transmis à la Société Mixte Communale d’Aménagement et d’Equipement (SOMICA), qui propose deux lignes, soit 17 stations, 19 km de lignes et l’emploi de véhicules sur rail double à roulement sur pneus.
• En 1971, avec la réélection de Gaston Deferre, le projet s’étoffe.
Le 10 juillet 1972, fournisseur (SGTE), maître d’œuvre et maître d’Ouvrage (la Société d’Economie Mixte du Métro de Marseille – SMM) sont désignés.

La ligne relie la Rose à la Fourragère, en 18 stations et deux points de correspondance (Saint-Charles et Castellane) avec la ligne 2.
• Du 26 novembre 1977 au 11 mars 1978, la ligne avait Saint-Charles pour terminus provisoire.
• Mars 1978, le tronçon Gare Saint-Charles ↔ Castellane est mis en service.
• 5 septembre 1992, elle est prolongée d’environ 1,5 km jusqu’à La Timone.
• 6 mai 2010, elle est prolongée jusqu’à La Fourragère.

La ligne , prévue à l’origine jusqu’à Mazargues, relie Gèze à Sainte-Marguerite (Dromel) avec 13 stations, un raccordement avec la ligne de tramway (ex ) à la gare de Noailles et deux points de correspondance (Saint-Charles et Castellane) avec la ligne 1.
Les travaux débutent le 6 octobre 1980 et la ligne est inaugurée le 3 mars 1984.
• 3 mars 1984, ouverture du tronçon central Joliette ↔ Castellane.
• 1er février 1986, prolongement sud de Castellane à Sainte Marguerite (Dromel).
• 14 février 1987, prolongement nord de la Joliette à Bougainville.
• XX mois 2019, prolongement de 900 mètres au nord de Bougainville jusqu’à Gèze, en traversant le dépôt de Zoccola.

Toutes ces modifications du métro ont été suivies d’une réorganisation du réseau de surface.

Projets de prolongements :


• Sainte-Marguerite (Dromel) ↔ Saint-Loup Pagnol : 4,1 km supplémentaires, 5 nouvelles stations. Création d’un pôle d’échanges multimodal comprenant un parc-relais de 500 places.
Lors de l’étude de faisabilité de la station terminale Saint-Loup Pagnol, des difficultés circulatoires sont apparues dans l’élaboration des scénarios de restructuration du réseau de bus du fait de son emplacement; c’est pourquoi il existe une option d’une station supplémentaire au niveau du site de Rivoire et Carret.
Après être passé au second plan depuis plusieurs années, le projet a été validé le 15/12/2016, les travaux devraient débutés fin 2019, l’ouverture du prolongement est prévue pour 2025 si tout va bien.


D’autres prolongements ont été envisagés :


• Le prolongement de Bougainville à Saint Louis avec 3 stations intermédiaires (Capitaine Gèze, La Cabucelle, Madrague – Ville), seule la section Bougainville – Gèze est mise en service.
• Le prolongement de la Rose à Château Gombert avec 2 stations intermédiaires (La Grave, École d’Ingénieurs). Le terminus Château Gombert aurait une orientation nord – est pour un -(im)probable- prolongement vers la commune voisine de Plan de Cuques.


Cliquez pour agrandir

Pour ce mois de septembre 2019, nous vous proposons ce Mercedes Citaro C2 en livrée mobilité métropole, sur la ligne 96.


Nous suivre sur les réseaux sociaux


Venez discuter et donnez votre avis sur le forum des transports marseillais

Association de sauvegarde de véhicules anciens marseillais

Forums de discussion sur les transports en communs de France et de Navarre.